18 février 2006

Décès du percussionniste Ray Barretto

Le percussionniste américain d'origine portoricaine Ray Barretto, 76 ans, est mort vendredi matin.

Né à New York de parents portoricains d'une mère amoureuse du jazz de Duke Ellington ou de Count Basie, Ray Barretto avait appris les rudiments des percussions au contact de musiciens noirs alors qu'il était soldat en Allemagne, juste après la Seconde guerre mondiale.

Au cours de sa carrière, il joue avec des artistes aussi divers que Dizzy Gillespie, Tito Puente, Charlie Parker, les Rolling Stones ou même les Bee Gees.

Ces dernières années, le joueur de congas se consacrait au «latin-jazz» et à la salsa, tournant dans le monde entier, en Europe, en Israël, aux Etats-Unis, en Amérique latine, à la tête d'un groupe de cuivres et percussionnistes.

Début janvier, il avait reçu aux Etats-Unis le prestigieux titre de «maître du jazz», devenant le deuxième Hispanique de l'histoire à recevoir la récompense suprême après le saxophoniste cubain Paquito D'Rivera. Mais à la cérémonie de remise du prix, saisi d'une crise d'asthme, il avait dû être transporté à l'hôpital, où ses problèmes cardiaques étaient apparus pour la première fois.

[source : www.tsrinfo.ch]



1 Commentaire(s):

At 23/2/06 19:58, Anonymous Bonzo13 a dit...

salut, je suis tombé sur ton blog par hasard et je tiens à te feliciter. J'ai moi même un blog consacré à la batterie mais à titre plus personnel.
Bravo et bonne continuation.

 

Enregistrer un commentaire

Lien vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil